A ï k i d o

L’aïkido fait partie des budo modernes (arts martiaux japonais) qui réélaborent des techniques guerrières (bujutsu) utilisées jusqu’au XVIIIe siècle au Japon. L’aïkido est sans projet de compétition.

Les arts martiaux japonais conçoivent leur étude selon deux méthodes : le randori (pratique libre) et le kata (travail de formes codifiées). L’aïkido utilise ces deux aspects de manière simultanée.

Il constitue un magnifique laboratoire d’expérimentation dont les champs recouvrent la biomécanique et les notions de temps et espace, entre autres. Lors de la pratique l’accent est mis sur la respiration dans le mouvement. On explore divers types de synchronisation entre la respiration, le mouvement et le corps, ce qui se nomme ki ken tai.

En travaillant à deux, on s’exerce à utiliser la gravité lors des déplacements du corps et le travail de réception (ukemi), très spécifique. Ce dernier représente une part importante de la pratique car il doit permettre au partenaire d’améliorer son mouvement, mais surtout de respecter la raison d’être du mouvement. On se doit d’oublier la réponse (la réception de la technique), puisqu’on la connaît, pour être dans l’ici et maintenant, et cela de manière répétitive.

La pratique de l’aïkido ne demande pas de condition physique particulière. Elle est donc ouverte à toutes et à tous.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Aïkido
https://www.youtube.com/watch?v=NOd4WmdjbAI
Techniques Kyu de 6 à 1
Techniques 1 Dan